.::. Le forum officiel de l'alliance Les Seigneurs Sith ( A la mémoire de Cosmo) .::.

L'alliance L.S.S - Ogame - Univers 14
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'histoire de sepo....Univers 14 Copyright sepo 2007

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sepo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 54
Localisation : Sur la planète des hommes-taupes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: L'histoire de sepo....Univers 14 Copyright sepo 2007   Ven 27 Juil - 9:32

L'histoire qui va suvre s'est passée ailleurs...dans le temps et l'espace...Beaucoup des personnages ont disparu de l'Univers, d'autres sont encore là, vous pourrez les reconnaître..d'autre ont changé d'identité...Mais c'est une époque chère à sepo, et il s'en souvient avec nostalgie...


Dernière édition par le Ven 27 Juil - 9:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sepo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 54
Localisation : Sur la planète des hommes-taupes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de sepo....Univers 14 Copyright sepo 2007   Ven 27 Juil - 9:34

CHAPITRE PREMIER

Lorsque le temps se mettait à l’orage, l’Empereur Sepo se sentait mélancolique. Sur Anayyel 4, les orages duraient longtemps, les pluies et le vent pouvaient être d’une violence telle que toute la population était sommée de rester à l’abri, jusqu’à ce que les calculateurs bio-mécaniques puissent prédire le retour du beau temps.
Cela faisait 6 longues années Anayyelliennes que cet orage durait et que le soleil n’avait pas percé les nuages.

Sepo se morfondait dans son palais impérial. Ses fils étaient au loin, partis conquérir de nouveaux systèmes, ils ne rentreraient pas avant l’été, c’est à dire dans plusieurs années. De toutes façons ils communiquaient peu avec leur père et maître. L’aîné devait faire sa demande devant le conseil impérial en rentrant pour succéder à Sepo, comme il en avait maintenant le droit au vu des résultats de ses campagnes dans l’univers.

Que pourrais-je bien faire de mon temps lorsque Alliian m’aura succédé à la tête de l’empire ? Présider honorifiquement le conseil impérial, cette collection de vieux birbes conservateurs ne m’amusera pas longtemps…J’ai passé l’âge de leur faire les blagues que je faisais au régent lorsque j’étais enfant ! Je suis pourtant encore dans la force de l’âge, je peux encore gouverner !

Mais Sepo lui-même ne pouvait se soustraire à la loi. Il s’était battu pour que son empire soit une démocratie, il s’était battu devant le parlement et le conseil pour promulguer la loi qui permettait au fils aîné de l’empereur de prétendre au trône après avoir fait ses preuves au combat. Il fallait qu’il s’incline, c’était son tour de laisser la place…

Il avait envisagé un moment de prendre une 33 ème femme, mais l’idée même d’organiser la réception dans les jardins du palais le fatiguait. Il soupira. Les 32 premières étaient tellement ennuyeuses de toutes façons, pourquoi une 33 ème ? Et puis, ses conseillers et ses diplomates exigeraient qu’il invite certains empereurs de la région afin de créer des alliances ou faire du commerce.

Et Sepo en avait assez du commerce, de l’hypocrisie, des sourires forcés ! Il n’était pas fait pour cela, pas assez fin pour comprendre les rouages délicats de la négociation. C’était un combattant, un guerrier, il lui fallait l’excitation de la guerre, ce moment subtil quelques secondes avant le combat où il se demandait si ses conseillers militaires et leurs calculateurs de combat ne s’étaient pas trompés dans la simulation de l’issue de l’affrontement…Puis ce moment non moins délicieux, le soulagement lorsque ses commandants lui annoncaient une victoire totale…Parfois aussi, la tristesse aussi d’avoir perdu des soldats valeureux. Dans ces moments là, Sepo débloquait tous les crédits pour donner une demeure éternelle aux morts, et les plus hautes distinctions à titre posthume aux familles des victimes.

C’était ça sa vie, la VRAIE vie !!

Sepo soupirait à fendre l’âme sur son trône…Devant les spectacles ridicules, pauvres avatars de campagnes guerrières, sensés le distraire dans la grande salle de réception de son palais impérial et que son grand chambellan tenait à organiser…
Un jour, ni plus ni moins morose que les autres au milieu de cet orage interminable, un capitaine demanda une entrevue urgente à l’empereur, toutes affaires cessantes, au milieu d’un spectacle impérial.

Si ce capitaine n’hésite pas à prendre le risque de m’interrompre au milieu du spectacle, c’est qu’il a des faits de la plus haute importance à me rapporter. Il sait que d’autres ont été bannis ou écartelés pour moins que cela !

D’un autre côté, Sepo était soulagé d’avoir une excuse pour s’éclipser, et riait sous cape de la déconfiture de son chambellan, fort marri de l’absence de son souverain pour ce qu’il était le seul à considérer comme le clou du spectacle (une sorte de combat à mort entre quelque faune exotique rapportée d’une colonie lointaine, Sepo ne se souvenait plus exactement de ce que lui avait dit le chambellan)…

Une fois ses impériales ablutions pré-entrevues effectuées, Sepo s’installa confortablement dans la salle où il recevait habituellement ses officiers supérieurs, et attendit qu’on introduise ce capitaine effronté.

- Seigneur, je vous présente mes salutations les plus humbles et respectueuses, et vous serai éternellement reconnaissant d’avoir bien avoir voulu interrompre vos impériales occupations, pour recevoir le misérable vermisseau que je suis, et…

- Assez !! Venez-en au fait, ou je vous fais couper dans votre discours !

- Seigneur, excusez-moi, mais la nouvelle est tellement importante que…

- Deuxième avertissement, capitaine ! Il n’y en aura pas un troisième !

Le capitaine vira au mauve, signe de peur chez son espèce.

- Seigneur, voilà, souvenez-vous…Vous avez confié à mon bataillon une mission d’exploration des marches de l’univers…

- Oui, eh bien ?!?

Sepo commençait à perdre patience, car il sentait qu’une fois de plus il serait déçu des pseudo informations de cet impertinent. Peut-être qu’il lui couperait les membres lui-même, devant les enfants des écoles galactiques.

- Eh bien, nous avons découvert une nouvelle race d’êtres vivants dans la galaxie, inconnue de tous !

Sepo n’en croyait pas ses oreilles : cela n’était pas arrivé depuis le temps où son arrière-arrière-grand-père était empereur ! Ce valeureux homme explorait la galaxie pacifiquement, car il avait fait le choix de la poésie plutôt que la guerre, et le récit de la vie des êtres qu’il rencontrait s’intégrait de manière subtile dans ses sagas poétiques célèbres dans l’univers tout entier.

- Comment vous appelez-vous Capitaine ? Racontez-moi comment vous avez découvert cela.

- Je suis le capitaine John Bob Rawool, le premier du nom, je suis DJ de l’espace à mes heures perdues, je…

- Capitaine ! Si vous continuez, vous allez repartir d’ici avec moins de membres que quand vous êtes arrivé ! Au fait !!

- Eh bien Seigneur, j’avais lancé mes vaisseaux d’exploration en ligne droite comme d’habitude, espérant ainsi fatalement rencontrer quelque chose d’intéressant. Vous le savez seigneur, mes vaisseaux sont vétustes, je ne suis pas riche, je n’ai jamais beaucoup de carburant à bord... De plus, mon pilote général, que ma famille a été obligée de recueillir suite à une traîtrise du cousin par alliance de la femme du beau-père de…Euh…Ou plutôt non, du demi-frère de…

Devant le regard noir de Sepo, le capitaine vira au caca-d’oie signe de peur intense chez son espèce, et finit sa phrase d’une seule traite..

- Bref, mon pilote, qui est sous la protection de ma famille est un goodnight, et comme vous le savez Seigneur, cette espèce n’a pas de doigts développés au bout des ses membres, et ne peut donc pas piloter avec finesse…Donc nous allons tout droit !

- Capitaine John Bob, si vos informations en valent le coup et me tirent de mon ennui, vous pourrez vous payer tous les vaisseaux dernier cri, et vous ne pourrez jamais utiliser tout le carburant que je vous offrirai. Et vous pourrez jeter ce goodnight dans l’espace !

- Seigneur, vous êtes trop bon ! (L’idée de jeter le goodnight dans l’espace l’avait effleuré mais il ne pouvait pas se le permettre…Pour l’instant. Si l’empereur le récompensait, il y réfléchirait de nouveau…Après tout, il n’était pas philanthrope !)

Il devait avoir un sourire béat sur ses 3 bouches externes, car l’empereur l’avertit :

- Attendez avant de vous réjouir capitaine…N’oubliez pas que je suis parfois fort peu patient !

Le capitaine John Bob bleuit un peu mais continua son récit.

- Nous étions sortis de l’hyper-espace depuis une semaine et allions rentrer dans un système banal, lorsque je reçus une hyper-comm de l’impératrice Nerzh-la-fourbe qui m’avertissait que ses vaisseaux étaient dans ce système depuis deux semaines, qu’il n’y avait rien d’intéressant ici, et qu’il valait mieux que je ne perde pas mon temps… Connaissant la rouerie de Nerzh, je ne tenais pas compte de ses appels, et au contraire me dis que si elle était là avec sa flotte, ça n’était certainement pas pour rien !

- Capitaine, vous marquez un point : en vous voyant pour la première fois, je n’aurais pas parié sur votre vivacité d’esprit. Mais là, vous avez été, oserais-je dire, hé, hé, hé, impérial. Cette Nerzh est une plaie ouverte dans l’univers, un parasite, une profiteuse, une sangsue ! Vous n’avez pas agi mieux que je l’aurais fait moi-même !

Le capitaine se rengorgea, son visage et ses podes passèrent par toutes les couleurs disponibles sur sa boule à facettes, signe de fierté chez les membres de son espèce, mais la loi l’obligeait à dire à l’empereur qu’il avait outrepassé ses droits…

- Seigneur, je me permettrais simplement de vous signaler, que conformément à la loi galactique 2-212, vous ne pouvez évoquer la race de Nerzh en ces termes. Les sangsues font parties de l’empire depuis fort longtemps et sont nos alliées…

Sepo se morigéna en son for intérieur d’avoir eu ces paroles, mais bouillonnait de ne pouvoir débarrasser l’univers de cette sang…Enfin Impératrice Nerzh…Au retour de ses fils il demanderait à son conseiller spécial Melchior de les convaincre de mener campagne contre la fourbe…Ses fils n’y verraient que du feu, et seraient convaincus d’avoir eu eux-mêmes cette idée…hé, hé, hé…Sepo se réjouissait à l’idée de voir une fois de plus Melchior mettre en œuvre ses pouvoirs para-psychologiques…

John Bob attendit que son seigneur sorte de ses pensées et reprit :

- Sur une des planètes du système, nous avons découvert une espèce de taupe semi-intelligente, paisible et pacifique dont le seul but est de creuser sa planète pour en extraire du minerai.

- Leur seul but est de creuser ? Mais je ne comprends pas capitaine, que font-elles de toutes ces richesses ?

- Eh bien, seigneur, ça n’est pas tout à fait clair encore... Apparemment, elles utilisent ces ressources pour construire des machines pour creuser encore plus profond…Je..euh…Je crois qu’elle ne savent pas trop elles-mêmes pourquoi…Vous savez elles n’ont qu’une intelligence niveau 2, ce qui les place à peine au niveau technique suffisant pour construire des transporteurs !

- Mais Capitaine, elles doivent avoir des stocks énormes !!! N’ont-elles pas peur de se faire piller ?

- Oui, seigneur, elles ont effectivement des stocks énormes sur plusieurs planètes de leur système, et pour éviter de se faire attaquer, elles envoient régulièrement leurs ressources dans leurs transporteurs à vitesse sub-liminique faire le tour du système, le temps de pouvoir en accumuler assez pour recommencer à euh…construire des machines pour creuser…et… ainsi de suite.

Le capitaine était maintenant décomposé, sa boule à facette éteinte…

Sepo lui, était perplexe…

- Seigneur, je vous le répète, ces pseudo-taupes me semblent limitées intellectuellement, et font cela depuis des temps immémoriaux de génération en génération, et ne connaissent pas autre chose…

- Capitaine, êtes-vous sûr d’avoir compris leur mode de communication ?

- Oui, seigneur, je suis sûr d’avoir réussi à décrypter leur langage, car j’avais pris la précaution d’emmener les meilleurs exo-linguistes de l’empire, et malgré cela, leur roi, fleepo premier, n’a pas su m’expliquer pourquoi elles faisaient cela…

- Capitaine ! Cela me suffit ! Vous aurez vos vaisseaux et ne manquerez plus jamais de rien ! Vous avez excité ma curiosité et ma convoitise, voilà bien longtemps que cela n’était pas arrivé ! Que l’on convoque mes généraux ! Que l’on envoie le commandant Requiem nettoyer le système, je ne veux pas que le moindre vaisseau de Nerzh soit présent quand j’arriverai. Tiens, que l’on envoie aussi le commandant Jipouille l’aider ! Ils se chargeront très bien de cette tâche à la hauteur de leurs talents de mercenaires-vautours. S’ils détruisent quelques vaisseaux de La Fourbe tant mieux…Jipouille pourra ainsi accrocher quelques trophées de plus dans son palais ! Hé, hé, hé ! Pendant qu’il plante ses clous, il ne vient pas sans cesse me solliciter ! Peut-être qu’ils perdront des vaisseaux eux-mêmes, on ne sait jamais contre la Fourbe ce qui peut se passer ! De toutes façons, ça ne serait pas non plus pour me déplaire, je l’avoue !

Que l’on prépare mon vaisseau personnel, je vais immédiatement sur place ! Nous allons comprendre pourquoi ces taupes creusent, et je vous l’assure, nous réussirons à établir des comptoirs commerciaux sur leurs planètes ! Nous ferons du commerce avec elles ou elles auront la guerre ! Dans tous les cas, je serai le premier sur le coup !

Ah, Capitaine, merci, merci, vous faites revivre votre empereur ! Partez immédiatement au temple faire une offrande à X-man notre Dieu, pour le remercier en mon nom de tout ceci ! Et soyez généreux de votre corps, votre empereur n’est pas un radin !

Ainsi fut fait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sepo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 54
Localisation : Sur la planète des hommes-taupes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de sepo....Univers 14 Copyright sepo 2007   Ven 27 Juil - 9:38

CHAPITRE SECOND
La journeé était maussade, il faisait froid, la ciel était gris, seules les quelques fleurs rabougries qui bordaient le parc donnant accès au palais du roi Fleepo premier donnaient une touche de gaietée au paysage. J'étais postée sur la planète "Taupes aux logis" depuis plus de 2 semaines à la demande du roi Fleepo premier. En effet je savais à présent pourquoi ce peuple creusait depuis des temps ancestraux. Je connaissais maintenant son secret. Je savais également qu'il devait continuer à creuser pour la survie de la raillerie des sarcasmes et de l'allégresse !!!!

Nous savions également que le tyran Sepo plus connu sous le nom de "Sepolata la saucisse de l'espace" allait tenter de piller cette planète le jour ou il découvrirait son existence.
Fleepo devait donc convaincre Sepo que son peuple et lui même avaient un niveau d'intelligence très faible afin que celui ci ne s'attarde pas sur la raison qui les poussent à creuser tjs et encore!!! bien qu'en réalité leur niveau d'intelligence fut 10 fois supérieur à celui de de la saucisse !!! En effet, à force d'aller se faire dorer la pilule dans tous les barbecues de l'univers son cerveau a fini par être complètement enfumé!!!

C'est donc après avoir avalé ma première gorgée d'hydromel que mon commandant en chef m'avertit qu'il avait apercu la flotte de L'empereur Sepo à proximité de la planète. Je me téléportais immédiatement à bord du mon Vaisseau de Bataille.

Bonjour Commandant Je suis l'altesse Nerzh Duenn en exploration depuis 2 semaines sur la planète "TAUPES AUX LOGIS

Bonjour Altesse , je suis John Bob Rawool commandant du Vaisseau de Bataille "DISCO-VERY" je suis moi aussi en mission d'exploration sous les ordres de l'empereur Sepo.

John Bob Rawool... votre nom ne m'es pas inconnu ...voyons ..vous etes John Bob Rawool le DJ de l'espace !!! J'ai entendu parler de vous par REQUIEM le chevalier POCHETRON une vraie feignasse !!! la dernière fois que je l'ai croisé il avait encore 5g il noie ses victoires dans la téquila sanguine
...pourquoi noyer ses victoires me direz vous !!! et bien parce qu'à chaque bataille il créer une lune à ses victimes (Désolant!!!)...il faut bien admettre que cela est déprimant d'autant que lui n'en possède pas encore !!!...mais laissons Requiem dans son tombeau il cuve!!!

Etait ce les effets de l'hydromel qui exhalaient en moi ...mais il me semblais que le vaisseau de John Bob Rawool se dirigeait droit sur moi!

Goodnight !!! rend moi les commandes ou je t'envoie en orbite autour de cette planète!!! heumm..... c'est un honneur et un privilège de vous parler Altesse ...nous souhaiterions explorer cette planète pouvez vous nous donner des informations sur ses caractéristiques et ses habitants ?

Il s'agit d'un peuple pacifique d'hommes taupes : ils creusent depuis des temps ancestraux sans vraiment savoir pourquoi. Le minerais qu'ils en retirent n'a aucune valeur: de la simple roche . Pas de métal, cristal ou deuterium...pas meme un arbres à facettes.... de plus ils sont un peu limités et savent a peine s'exprimer.
même leur roi Flipo premier est limité !!!

Pas de problème nous avons So Far Away a bord de notre vaisseau c'est le meilleur de nos linguistes dixit Sepo ...
Merci beaucoup Altesse pour tous ces précieux renseignements, je vais de ce pas en informer mon empereur bien aimé !!!!!

PUB !!!!!!!!!!

Tu aimes le DISCO les paillettes et les boules à facettes !! retrouve moi toutes les nuits au "DIX KOPECKS" Le Bar Disco de la galaxie 9 tu découvriras l'univers de John Bob Rawool le plus grand DJ de tout les temps!!!!

Fleepo premier attendait la venu de Sepo il était près à le recevoir...quand a moi je préparais ma flotte à une éventuelle bataille, bien décidée à défendre coûte que coûte le secret des hommes taupes... !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sepo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 54
Localisation : Sur la planète des hommes-taupes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de sepo....Univers 14 Copyright sepo 2007   Ven 27 Juil - 9:41

CHAPITRE TROISIEME
Oozer déambulait rageusement dans la salle des miroirs trans-spatiaux de son palais…Lorsqu’il atteignit le fond de la salle où étaient accrochés les portraits de ses ancêtres, il jeta un regard sur ceux-ci puis fit demi-tour jusqu’aux trophées accrochés au mur opposé. Ce va et vient le calmait mais il évitait le regard de ses aïeux qui semblaient lui faire des reproches…

Oui, père, je sais, je n’aurais jamais du envoyer ces vaisseaux de bataille sans bombardiers…j’ai envoyé 100 000 000 de soldats à la mort d’un seul geste…Vous n’auriez jamais fait cette erreur ! Je ne suis pas comme vous ou mon frère, je ne suis pas un véritable guerrier…

Le visage de Sepo semblait lourd de reproches à l’égard de son fils cadet…Sous un certain angle, Oozer crut voir son père sortir du tableau pour le poursuivre comme il le faisait lorsque le père et le fils jouaient ensemble dans les jardins du palais il y bien longtemps…Aujourd’hui le regard de Sepo exprimait autre chose que de la joie…

Sur le mur opposé, les trophées offerts par Jipouille l’ennemi intime de son père semblaient le narguer : victoire, victoire, victoire criaient-ils, alors qu’Oozer ne la connaissait que rarement…Il se retint de justesse de les arracher tous et de les piétiner, mais le protocole le lui interdisait : Il savait que Jipouille détestait son père et qu’il avait voulu l’insulter en lui offrant ces trophées, mais Sepo avait été obligé de les accepter, et Oozer était obligé de les garder…

Son ami Korsair, sur les conseils duquel il partait souvent en campagne n’était pas d’une fiabilité à toute épreuve, mais Oozer n’avait pas le courage ou le bon sens guerrier de refuser ses offres de raids. La défaite et la mort étaient souvent au rendez-vous…

Ah, si son frère avait encore été là !! Alliian avait été un empereur fort, cruel et sans pitié, mais respecté de tout l’univers…Il était mort en héros, combattant au corps à corps jusqu’au dernier souffle les adversaires qui avaient malgré tout fini par le vaincre…

Oozer sentait confusément qu’il n’avait pas l’étoffe d’un souverain…Mais il n’avait pas de fils, ses filles ne pouvaient prétendre au trône, et il était le dernier fils de Sepo. Il serait bientôt obligé de laisser ses privilèges au premier de ses cousins qui lui présenterait un rapport de combat validé par le HOF. Malheureusement, celui qui semblait le plus proche de cette distinction était Requiem…Il ne pouvait pas y avoir plus mauvaise chose pour l’empire que d’avoir Requiem pour monarque ! Il était cruel, injuste, mégalomane, vantard et menteur et tentait vainement de cacher sa terreur de se faire attaquer par des indépendants !

*Père, Père, pourquoi êtes-vous parti ! Pourquoi avez-vous fait confiance à ce capitaine DJ et ses pilotes goodnight ? Vous avez cru que Nerzh la Fourbe vous laisserait ce système d’une richesse incroyable sans combattre ? Qu’avez-vous gagné ? Vous avez cru que vous pourriez faire du commerce avec ces taupes semi-intelligentes ? Que vous pourriez vous allier avec leur roi fleepo ?*

Le père d’Oozer, le grand empereur Sepo était parti de longues années auparavant pour un système jusque là inconnu sur les conseils d’un capitaine de son armée, DJ Rawool. Il avait l’espoir de concrétiser une alliance commerciale avec des taupes semi-intelligentes qui avaient une capacité de production de ressources inimaginable…
Lorsqu’il était arrivé sur place, Nerzh la Fourbe avait retourné la situation à son avantage en amadouant les indigènes avec des bimbeloteries, et les taupes avaient détruit son vaisseau impérial et son escorte de quelques tirs de laser lourds…Les débris du vaisseau de Sepo étaient tombés dans la forêt…Une légende taupienne racontait qu’un humain y vivait retiré, mais personne ne pouvait jurer qu’il s’agissait bien de Sepo. Autant dire qu’il était mort.

Oozer s’était alors retrouvé à la tête de l’empire puisque son frère aîné Alliian s’était fait tuer au combat quelques mois après la disparition de Sepo.

Oozer se prit la tête dans les mains et soupira…Les sanglots n’étaient pas loin, mais il ne pouvait pas se permettre de pleurer. Il vérifia qu’il était bien seul dans la salle. Oui, seul un robot d’entretien vaquait à ses occupations.

Il retourna à son bureau, les épaules basses…Il avait tellement de problèmes à gérer ! En premier lieu la sécession du roi Azorglub et de son ami le baron Grospipo…Convaincre le conseil impérial de lever une armée contre l’escroc Crazyspring flanqué de son âme damnée Berkout qui extorquaient de l’argent à toutes les colonies en échange de vaines promesses de protection, et bien d’autres encore…

Suivre l’exemple de Père, prendre les problèmes dans l’ordre !

Il se secoua.
Il convoqua son maître d’armes et savant, le vieux Galen, pour qu’il lui propose une stratégie offensive sur Crazyspring et son allié. Mais il n’aurait pas la force d’y aller lui-même…Pourquoi ne pas envoyer le commandant Yorek le naïf ? Eliminer un adversaire sans dégats, ou tout au moins l’éloigner du centre de l’empire un certain temps, n’était pas non plus pour déplaire à Oozer…Mais serait-il naïf à ce point ?

Père parlait souvent de Melchior, un de ses anciens conseillers qui avait des pouvoirs para-psychologiques incroyables : Il pouvait faire croire à n’importe qui qu’une idée était la sienne rien qu’en parlant…Est-il encore de ce monde ? Si oui, où est-il ?

Oozer décida de se rendre à la cathédrale galactique pour prier X-Man son Dieu…

Il faut que je trouve quelques goodnights inutiles à sacrifier en offrande si je veux que mon Dieu m’aide à retrouver Melchior…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sepo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 54
Localisation : Sur la planète des hommes-taupes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de sepo....Univers 14 Copyright sepo 2007   Ven 27 Juil - 9:42

CHAPITRE QUATRIEME
Ce matin là, Requiem fut tiré de son sommeil par son commandant en chef.

- Qui ose interrompre mon sommeil ? J'espère que vous avez une bonne raison !
- Votre grandeur, veuillez excusez mon impardonnable audace mais vous m'avez ordonné de vous tenir informé aux moindres faits et gestes de l'altesse Nerzh duenn...
- Huuuuum poursuivez !
- Voilà, un ambassadeur de l'empereur Sepo, un certain John Bob Rawool est arrivé ce matin à bord d'un vaisseau du nom de DISCO-VERY. Il voudrait s'entretenir avec vous. Il se présente comme le DJ de l'espace et prétend avoir déjà eu l'honneur de vous rencontrer. Il a des informations de la plus haute importance pour vous. Il a insisté sur le fait que tout ceci était hautement confidentiel et qu'il ne pouvait révéler la moindre parcelle d'information en dehors de votre présence.
En temps normal je ne me serai jamais permis de vous déranger pour si peu mais il a mentionné le nom de l'altesse alors j'ai pensé que ça devait etre très important... Nous l'avons fouillé il ne porte pas d'arme et est affublé d'une boule à facette qui horne le sommet de son crâne...
- Laissez le entrer triple buse ! Comment n'avez vous jamais entendu parler de ce célèbre bouffon de l'espace ! Je devrais vous faire sauter la cervelle pour votre ignorance ! Recevez le immédiatement dans la salle du trône !
- Bbbb... Bien mon maître !

Le commandant en chef rampa plus bas que terre et son visage se fit livide. Il savait que d'autres avant lui étaient morts pour beaucoup moins que ça. Mais malgré son courroux, un sourire se dessinait sur les lèvres du Lord. Visiblement ce DJ était quelqu'un de très important. Jamais auparavant le commandant n'avait vu son maître d'aussi bonne humeur.
Il s'esquiva rapidement...

Requiem s'habilla rapidement et se dirigea vers la salle du trône. Tandis qu'il s'installait, ses serviteurs (des goodnights) s'affairaient en silence et dressaient la table pour son petit déjeuner. Requiem avala d'une traite un grand verre de sang frais de type AB positif aromatisé à la tequila. Seule cette subtile liqueur pouvait étancher sa soif le matin.

A ce moment précis les portes s'ouvrirent et laissèrent apparaître le commandant en chef suivi d'une créature à l'aspect plus que comique. Le DJ de l'espace arborait un immense sourire qui semblait ne jamais le quitter. Il était vétu d'habits multicolores entièrement recouverts de paillettes et une coiffure afro surmontée d'une boule à facette luminescente arborait le sommet de son crâne. Ses yeux pétillaient derrière ses lunettes fumées surdimensionnées par rapport à son visage.

- Laissez nous seuls commandant ! Je ne veux être dérangé sous aucun prétexte ! Fusillez sur le champ quiconque tenterait de me déranger !

Le commandant s'inclina respectueusement et s'esquiva sans bruit suivi de près par ces étranges créatures sans doigt qu'étaient les goodnights. Celles ci emportèrent avec elles tant bien que mal les restes du petit déjeuner du Lord. Dès que les portes se refermèrent le visage de Requiem s'éclaira. Rares étaient les élus qui avaient la sympathie du Lord. Le DJ en faisait partie.

- Cette chère canaille de DJ Rawool ! Comment allez vous mon vieil ami ?
- Votre altesse ! C'est un plaisir de vous revoir ! Je garde un souvenir mémorable de votre présence à mon bar DIX-KOPECKS.
- Moi aussi. Je n'oublierai pas de sitôt comment vous m'avez fait faux bond en fin de soirée pour vous précipiter vers les toilettes et rendre votre repas dans l'évier tel un lanceur de plasma crachant le feu sur son ennemi lol
Sauf votre respect cher ami, il faudra un jour que je vous apprenne à encaisser l'alcool ^^
- Excusez du peu votre grandeur mais peu de gens peuvent se vanter de tenir aussi bien l'alcool que vous ! Votre endurance n'a d'égal que votre courage et votre ingéniosité au combat.

Le DJ et le lord rirent de bon coeur. Le lord poursuivit :

- Quelles nouvelles de cette vieille canaille de Sepo ? Avez vous accompli votre mission ?
- N'ayez crainte mon seigneur, Sepo ne se doute de rien. Tout se déroule comme prévu. Son fils Oozer a essuyé un sérieux échec comme vous l'aviez prédit.
- Ahahah il aurait du appeler son fils Loozer et non Oozer ! Parfait ! Continuez votre mission mais soyez prudent. Nous devons rester très vigilants. Ce vieux singe a plus d'un tour dans son sac et de nombreux alliés. Avez vous découvert quelque chose sur son mystérieux allié, ce fameux Melchior ?
- Malheureusement non, pas pour le moment. J'ai bien tenté de questionner le sage Galen et le commandant jipouille mais tous deux restent très méfiants. Ou bien ils ne savent rien ou bien ils sont du côté de l'empereur sepo.
- Il faut absolument que nous fassions la lumière sur ce mystérieux inconnu. On ne peux rien laisser au hasard...
- J'ai d'autres nouvelles sir. J'ai bien peur que l'altesse ait elle aussi découvert le secret des hommes taupes !
- Comment ! C'est impossible ! Etes vous certains de ce que vous avancez ? Si ce que vous dites est vrai c'est une catastrophe !
- Lors de mon voyage vers les terres de l'empereur Sepo, nous avons détecté la présence de la flotte de l'altesse à proximité de la planète des hommes taupes. Après une brève discussion avec l'altesse il va sans dire qu'elle en sait plus qu'elle ne veut bien l'avouer ! J'ai bien peur qu'elle ait découvert notre secret ! Il semblerait même qu'elle se soit accaparé la sympathie de leur régent, le roi Fleepo 1er !

Requiem fit un bond et balaya d'un geste la carafe de sang frais qui vola en éclat à quelques mètres de là sur le sol marbré.

- Encore une fourberie de cette fichue altesse !!! Mais quand cessera t'elle enfin de me mettre des bâtons dans les roues ! Ma patience s'amenuise ! Je m'en vais de ce pas ds le système Taupe aux Logis régler cette affaire personnellement ! Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser le secret des hommes taupes tomber aux mains de cette vipère !
- D'après nos informations, l'altesse développe actuellement une puissante flotte de combat. Il est évident qu'elle manigance quelque chose...
- Très bien je vais superviser cette opération moi même. De votre côté continuez à attiser le climat de guerre entre sepo et ses voisins crazyspring et berkout. Appuyez vous sur ce dernier, il est très intelligent mais sera facilement corruptible en échange d'une bonne somme d'argent. Où en êtes vous dans la confection de ce fameux poison indétectable une fois mélangé à l'hydromel ?
- Pour l'instant, le secret de sa confection est jalousement gardé par les membres du culte du dieu X-Man. Cela ne va pas être évident de se l'accaparer sans éveiller les soupçons.
- Et c'est bien pour cela que nous avons besoin de cette saucisse de Sepo ! Bon travail cher Rawool, continuez votre mission et surtout n'éveillez pas les soupçons, restez aussi discret que possible ! Nous nous reverrons bientôt, je pars de ce pas pour la planète des hommes taupes...

Le DJ s'inclina respectueusement devant Requiem.

- Compris vénéré maître.

D'un pas rapide le lord se dirigea vers son quai d'embarquement, monta dans son croiseur de combat personnel et entra les coordonnées du système Taupe aux Logis. Il était plus soucieux qu'à l'habitude. Si l'altesse avait découvert son secret, les choses allaient se compliquer. Il alluma les réacteurs à plein gaz et entra en hyperespace...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sepo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 54
Localisation : Sur la planète des hommes-taupes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de sepo....Univers 14 Copyright sepo 2007   Ven 27 Juil - 9:45

CHAPITRE CINQUIEME
Oozer entra précautionneusement dans les ruines de l’antique palais de verre situé au plus profond d’un désert aride au centre du continent principal de la planète QFC16…Le vent soufflait avec force, sa vitesse nullement diminuée par les rares murs encore debout…

A part le vent, l’écho de ses pas frappant le sol en cristal durci était le seul bruit…Dans le ciel, la petite lune verte donnait une ambiance encore plus fantomatique à cette planète abandonnée par son empereur…

X-Man, le Dieu de Oozer, lui avait révélé qu’il pourrait trouver ici certaines réponses à ses questions …

L’offrande à X-man m’a coûté de nombreux goodnight, et je vais être obligé de lancer mes vaisseaux de capture pour en asservir des milliers d’autres, mais le jeu en vaut la chandelle si ce que X-man m’a laissé entendre est vrai : Le mythique Melchior serait retiré ici !!

Il se surprit à rire tout seul tout en cheminant…

Ces goodnight sont d’excellents auxilliaires, pas exigeants, travailleurs, et pas assez intelligents pour se rendre compte qu’on les exploite !! Ils sont vraiment corvéables à merci et de plus très faciles à attraper…

Oozer se souvenait de la dernière campagne de capture qu’il avait supervisé sur une des planètes des goodnight…Les voir sautiller de façon ridicule en tentant de s’échapper pour finalement se jeter dans les filets de hommes d’Oozer avait été un moment de pur bonheur pour lui, et une franche rigolade pour ses hommes…

Il est bon pour les hommes de se détendre un peu et de rire…Ils sont tellement sous tension habituellement avec la guerre et les combats…

Stocker les goodnight dans les soutes des navires était une autre paire de manches, mais avec de la persuasion et un peu de force, on y arrivait…Certes, au prix de la perte de quelques spécimens, tout comme au long du voyage où ils n’étaient pas nourris, mais c’était comme cela que les goodnight devenaient dociles et dévoués.

Son pointeur clignotait maintenant à un rythme élevé, signe qu’il se rapprochait de l’endroit où pouvait se trouver le légendaire Melchior…

Il passa un porche a moitié écroulé, decouvrit un escalier qui s’enfonçait vers ce qui lui semblait être une crypte sombre…Au fond d’un couloir, une porte…Il la poussa, et se retrouva dans une petite pièce, au fond de laquelle se trouvait une stèle portant une statue, un buste d’homme…une plaque en alliage inaltérable était vissée sur la stèle…Oozer souffla sur la poussière millénaire et lut :

"En ce lieu, en un temps, le grand Melchior a vécu. L’homme simple et pourtant indispensable a bien voulu me faire grâce de son amitié. XIIIII-VV-OO-Guder"

Incroyable ! Melchior a séjourné ici mais n’est plus là depuis longtemps ! J’ai traversé la galaxie pour rien ! Comment X-Man mon Dieu a-t’il pu se tromper ? Ou bien ne lui aurais-pas offert assez de goodnight pour avoir la vérité ?

Oozer soupira de déception et de lassitude…Il s’appuya sur la stèle pour un bref moment de repos. D’un seul coup, une lumière apparut dans la salle, provenant de la tête de la statue…Et une voix étrange, basse et puissante se fit entendre d’Oozer. Le plus curieux, c’est qu’il n’entendait pas cette voix avec ses oreilles…Elle était partout dans son corps, il lui semblait l’entendre avec chacun de ses organes, chaque cellule de son corps…


- Qui es-tu, et que me vaut ta visite en ce lieu ? Ne me mens pas…

- Je suis Oozer, Empereur de l’univers 14, fils de Sepo le Grand, petit-fils de Minho le juste, arrière-petit-fils de Tartlau le cruel, descendant en ligne directe de Calano le Poète, et je viens quérir les conseils de Melchior, l’ancien conseiller aux pouvoirs para-normaux de mon père !…et vous/tu qui/que êtes vous ? Où se trouve Melchior ?

- Je suis…une instance immatérielle de Melchior…L’être de chair que ton père a connu n’est plus depuis longtemps…Les atomes de mon corps sont retournés au néant, pour peut-être ici ou là, se recombiner avec d’autres pour former qui sait ?…Une étoile, une planète…Ou encore…un être vivant de chair et de sang ?

- Oui, mais alors qui parle en ce lieu ?

- Je suis… une instance immatérielle de Melchior…Tu es dans un des points d’accès à ma connaissance et mes pouvoirs…

- Melchior !!! Mais comment se fait-il que ce sanctuaire ne soit pas mieux gardé ? N’importe qui peut faire le même chemin que moi, ici ou ailleurs, et accéder à votre immense savoir…

- Non, Oozer, seule la descendance biologique de Sepo peut parvenir jusqu’ici… Je suis… une instance immatérielle de Melchior…Tout autre que ses enfants aurait été immanquablement détruit…

- Non, Oozer, tu ne peux pas tenter de faire venir Requiem ici pour te débarrasser de lui à bon compte… Je suis… une instance immatérielle de Melchior…Ne l’oublie pas, je lis dans tes pensées…

- Non, Oozer ! Nerzh la Fourbe non plus….Personne !… Je suis… une instance immatérielle de Melchior…Que me vaut ta visite ?

Oozer ouvrit la bouche et…s’aperçut que son esprit était vide…Il était incapable de se souvenir quelle question il voulait poser au mage Melchior…

- Je suis… une instance immatérielle de Melchior…Je vois que ton esprit est confus…Ton père t’a donné le pouvoir alors que tu n’étais pas prêt…Ton empire va mal…Tu as des ennemis, tu ne peux faire confiance à personne…

- Mon père ne m’a pas donné le pouvoir, il est mort en cherchant le secret des hommes-taupes, et mon frère Alliian s’est fait tuer dans une embuscade aux confins de la galaxie…

Je suis… une instance immatérielle de Melchior…Ne crois-tu pas que si tu es Empereur c’est par la volonté de ton père Sepo ? Crois-tu au hasard ? Je suis… une instance immatérielle de Melchior…Crois-tu que ton père n’a pas voulu qu’Alliian disparaîsse pour te laisser le pouvoir ?

- Mais pourquoi ? Mon père était un grand Empereur, Alliian, mon frère un Empereur puissant, tyrannique mais qui a su redresser les finances de l’empire, mater les révoltes, conquérir de nouveaux mondes, asservir totalement les goodnight…Pour ma part, je n’ai su que laisser Nerzh La Fourbe prendre des nouvelles planètes, je risque la fin de l’empire si je dois laisser le pouvoir à Requiem mon cousin parce que je n’ai pas de fils, je n’ai pas pu empêcher la secession de Azorglub et Grospipo…et surtout, je ne sais pas comment combattre l’escroc Crazyspring et son âme damnée Berkout..

- Je suis… une instance immatérielle de Melchior…Le dessein de ton père était plus vaste…Cherche ce dessein et tu auras les réponses à tes questions…

- Mais Ô Mâge, où ? Comment ? Mon père est mort sur la planète des hommes-taupes, trahi par Nerzh la Fourbe et cet alcoolique de DJ de l’espace, avec la bénédiction de Jipouille le collectionneur de trophées !

- As-tu personnellement vu le corps de ton père ? As-tu procédé toi-même au rite funéraire avec les honneurs ? Je suis… une instance immatérielle de Melchior…Les traîtres ne sont pas toujours ceux que l’on croit…

Oozer devait reconnaître qu’il n’avait pas vu lui-même la dépouille mortelle de son père…Mais son meilleur ami, Korsair, avait été sur la planète des hommes-taupes et leur roi Fleepo lui avait assuré que Sepo était bien mort…Mais qui étaient les traîtres dont parlait le mage ? Jipouille, tout le monde le savait…Ca n’était pas de lui dont parlait Melchior. Oozer réfléchit …

Requiem ? Il est trop stupide et assoiffé de pouvoir pour trahir…Et puis il sait qu’il est très près de toutes façons d’avoir mon empire…John Bob Rawool le DJ ? Ses cerveaux primaires et secondaires sont déjà détruits par les différentes drogues et boissons qu’il absorbe…Nerzh ? Non…elle est Fourbe mais ne trahit pas…Qui alors !!???

- Elargis ta vision, ne te restreins pas à quelques possibilités…Je suis immatérielle de Melchior instance une…Pose-toi les vraies questions…

Qui avait intérêt à ce que Sepo ne soit plus empereur ? Qui voulait être le fondateur d’un nouvel ordre galactique ? Azorglub et Grospipo n’avaient pas le pouvoir pour changer la constitution et établir une république...Et puis Sepo et Azorglub étaient malgré tout bons amis…

Petit à petit, les idées d’Oozer s’ordonnaient.

- Tu n’es pas loin de la vérité…immatérielle instance…Je…Melchoir…une suis…

Pourquoi Sepo avait l’air préoccupé et mélancolique avant de partir explorer la planète des hommes-taupes ? Pourquoi avait-il pris le risque de conquérir un nouveau monde, alors que l’empire n’avait jamais été aussi riche et stable politiquement ?

Et soudain, la révélation se fit dans son esprit !

- Darcynn Le Keleb !!! C’est lui qui a trahi mon père !! Il a voulu fonder une nouvelle alliance beaucoup plus puissante et mon père ne voulait pas le rejoindre !

- Oui, Oozer…immatérielle…je

Mais pourquoi le mage parle-t'il de cette façon ?

La lumière autour d’Oozer avait baissé sensiblement…

- Parce que je suis au bout de la réserve d’énergie donnée pour cette entrevue…Je..suis..imma…Je dois me retirer…extraire de l’énergie des roches environnantes…Pars maintenant, Oozer !

- Mais Ô Melchior, j’ai encore des questions à vous poser ! Où puis-je trouver Darcynn le Keleb pour le tuer ? Dans quelle circonstances a-t’il trahi mon père ? Qui sont exactement ses complices ?

….Je…………..Suis…..Tu……..trouveras………ailleurs…………tes…réponses…Une autre…instance…immatérielle de Melchior te répondra….dans une autre…galaxie…peut-être…

La lumière faiblissait dangereusement, Oozer décida de se retirer…Avant de quitter la salle et de refermer la porte, il entendit faiblement la voix lui dire :

Ton père….n’est pas……………..mort..

Puis plus rien. Il ne savait pas s’il avait rêvé, ou tellement désiré cette dernière révélation qu’il l’avait effectivement entendue…Il remonta l’escalier et en se retournant s’aperçut que l’escalier avait disparu, comme s’il n’avait jamais existé…

Les ruines de la ville semblaient se dissoudre dans l’air…Le vent commençait a disperser la poussière…

En rejoignant son vaisseau et en préparant le décollage, il se souvint brusquement pourquoi il était venu consulter Melchior…Il voulait lui demander de persuader Yorek le Naïf de partir attaquer Crazyspring et son allié Berkout…Il lui faudrait maintenant trouver un autre moyen de persuasion…

Mais ça n’est pas le plus urgent…Il me faut retrouver mon père, lui rendre les clés de l’empire, trouver Darcynn le Keleb et ramener ses têtes à l’empereur légitime !

Avant de quitter l’atmosphère, les écrans du vaisseau d’Oozer ne montraient plus que le désert, où quelques minutes plus tôt il avait parcouru la ville en ruines.

Il faut que je trouve une nouvelle instance de Melchior pour avoir les réponses à mes autres questions….Sur quelle planète dois-je aller ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sepo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 54
Localisation : Sur la planète des hommes-taupes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de sepo....Univers 14 Copyright sepo 2007   Ven 27 Juil - 9:50

CHAPITRE SIXIEME

Pendant ce temps là …

Altesse Nerzh Duenn bienvenue sur nos terres , Notre Roi Fleepo 1er m'envoie à votre rencontre afin de vous montrer le chemin dans notre maquis. Il désire s'entretenir avec vous sur une affaire très spéciale ?. Bien sûr pour montrer votre gratitude , vos gardes devront rester ici afin de garder nos lointaines contrées secrètes

Ainsi le Nabomole conduisit pendant plusieurs heures l'altesse à travers maintes collines toutes plus grises les unes que les autres jusqu'à
l’entrée d’une immense caverne Ce fut le début de plusieurs jours de marche dans des galeries sombre et semblant mener aux cloaques de la terres.
Enfin ils arrivèrent.

Sur un énorme cailloux de diamant , était assis Fleepo 1er sans frasques ni
or , se reposant après une dure journée.

" ne croyez pas que ce soit là mon trône " dit il pour calmer la pupille brillante de jalousie de l'Altesse.
Le mien est encore à venir et sera d'autre mesure à faire pâlir tous
ses petits chefs de l'espace. "

" Je suis bien aise de vous revoir dit altesse - mais après tant de
jour dans l'ombre et la poussière , il se fait soif . Buvons à nos
retrouvailles en partageant cette fiole de Soushen que j'ai menée avec
moi. "

Apres quelques rasades de ce liquide dégueulasse pour une mole, il continua en faisant bonne figure

" et bien Altesse , j'ai appris par mes espions que vous avez une Lune
maintenant . Dieux me garde de vous demander comment vous avez acquis ce bien précieux, mais je reconnais bien la votre finesse et discrétion pour ne pas avoir divulguer ces entourloupes. Cela arrangera bien nos affaires dans quelques temps.
Laissons passez ces Lords , rawool et compagnie à leur croyances venile sur notre peuple.
Pour vivre heureux , vivons caché. Nous n'avons pas besoin de nous abreuver
de musique ou de sang pour nous amuser. Et ne parlons pas de cette musique que le DJ nous assomme dans tous cet univers dès que nous prenons nos vaisseaux. Il croit avoir fais une découverte dans son DIX KOPECKS ! , ce n'est qu'une pâle copie du générique de notre bon GALAS à nous n'est-ce pas.
L’empereur Sepo quand a lui ignore tous de nous, et se complet dans son ignorance intergalactique
Laissons le dans cet etat.

Quant à nous , conjuguons nos forces. Vous n'avez pas oublié pourquoi nous
creusons j'espère . Dans quelques temps votre Lune nous sera précieuse. "

Altesse acquiesçait et semblait deviner où le Roi Fleepo 1er voulait en
venir

" D'autres part Melchior a rejoins notre triade . Certes cela me coûte un peu pour l'instant mais il me le rendra bien au centuple ; Vous connaissez son talent d'alchimiste , et c'est bien là son intérêt pour
nous. Il nous apportera son élixir lorsque votre Lune sera prête. Sinon je
l'enverrai à la rencontre de REQUIEM qui se fera un plaisir de le fumer ?
hé hé - Savez vous qu'il est sorti de notre alliance ? c'est sur les
conseils de l’escroc Crazyspring car d'autres l'aurais bien vendu . Tous cela sera d'ailleurs plus discret pour toute nos affaires "

" et bien , en voila de bonne nouvelles. vous pouvez compter sur mon aide "

" maintenant je vous laisse - je retourne à mes galléries - la fin approche - ou plutôt le début d'une autre ère "

Personne ne put jamais témoigner de cette rencontre…parce que tous les témoins furent tués par l’Altesse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sepo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 54
Localisation : Sur la planète des hommes-taupes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de sepo....Univers 14 Copyright sepo 2007   Ven 27 Juil - 9:53

CHAPITRE SEPTIEME
Nous étions encore loin de DISCOLAND, notre chère contrée, mais droit devant nous, des halos de lumières colorées naissaient et s'amplifiaient au fur et à mesure que nos vaisseaux progressaient

Je réglais alors le "vaisseau-radio" sur la fréquence de radio DISCOLAND ... et les visages de mes hommes se remplissaient de bonheur. Les premières notes et riffs discoïdes nous rappelaient combien il faisait bon vivre sur DISCOLAND ...

A chaque retour de mission, cette sensation était toujours plus forte ... Mais cette fois ci elle fut décuplée, en effet, cette mission fut vraiment navrante.

Nous n'avions rencontré que des mégalos, fourbes, et autres mythomanes, trop préocupés par leur ambitions et envies de pouvoir...
Il était vraiment grand temps de retrouver l'ambiance ZEN de DISCOLAND.

Enfin les lasers et néons géants multicolores déchiraient et ciselaient la noirceur profonde de l'espace. Nous avions dejà maintes
et maintes fois vécu cette scène , mais le spectacle était toujours aussi merveilleux ... aussi grandiose ... surtout à partir de l'instant ou les premières facettes brillantes du bouclier géant de forme sphérique reflétaient la totalité de ces halos de lumières colorées.

Nous n'avons jamais vu au cours de toutes nos missions pareil spectacle, d'ailleurs meme dans les galaxies les plus éloignées, la beauté de DISCOLAND était connue et réputée ... N'importe quel alien ou créatures de l'univers 14 rêvait de voir un jour les lumières de l'empire DISCOLAND.

Nos laboratoires secrets avaient déjà d'ailleurs réussi à décoder quelques messages provenant d'univers parallèles et imaginer que les études alors en cours pourraient démontrer un jour que nous ayons réussi à faire parvenir notre SON au dela de l'univers 14, ne constituaient plus une utopie. Mais nous devions garder précieusement ce secret, sa divulgation aurait pu causer la perte des populations de notre univers, car notre dernière mission l'avait encore malheureusement démontrée, cet univers était rempli de mauvaises créatures prêtes à tout pour le pouvoir.



Mr John Bob Rawool à bord de DISCO-VERY:
"Mes amis nous allons bientôt DISCO-LANDER ... procédure d'approche enclenchée..."

Vaisseau DISCO-VERY:
"DISCO-VERY à tour de contrôle, procédure de DISCO-LANDAGE activée ... quelles sont les conditions ?..."

Tour de contrôle de DISCOLAND:
"Conditions excellentes DISCO-VERY ...aucun soucis tout le monde danse...les conditions sonores sont excellentes, que dis-je , ENORMES !!!"

Vaisseau DISCO-VERY:
"DISCO-VERY à tour de contrôle, demande des codes DISCO-GRAPHIQUES ..."


Tour de contrôle de DISCOLAND:
"Demande de codes DISO-GRAPHIQUES prise en compte, projection des codes enclenchée ..."


A cet instant précis, les néons et lasers dessinaient devant nous la partition que seul les DISCO-LANDIENS savaient
interpréter ... Je rentrais alors ces précieuses informations dans le SEQUENCEUR intersidéral...


Vaisseau DISCO-VERY:
"Codes DISCO-GRAPHIQUEs saisis, déploiement des enceintes ..."


De part et d'autres des vaisseaux de notre flottes, les enceintes télescopiques se déployaient lentement et harmonieusement, les sourires étaient encore plus flagrants sur les visage des hommes et femmes de mon équipage... Tous étaient impatient ...

Vaisseau DISCO-VERY:
"Enceintes télescopiques déployées. Mise sous tension des amplificateurs ... HIIIINNCRONNNNNNNNIiiiiiiiiiUUUUUUUUUUUZZZZZZZZZZZI"
"Alertes, Alerte, on a un LARSEN !!! On a un LARSEN !!! Compression du SON vite !!! Déploiement des sourdines !!! ........ LARSEN maitrisé ... A vos potentiomètres, procédure du SOUND CHECK activée ... TEST 1 passé, TEST 2 passé, TEST 3 passé, résultat OK"


Tour de contrôle de DISCOLAND:
"Confirmation ... Mixage opérationnel ... bravo Mr John Bob Rawool, votre talent de DJ et mixeur a encore fait des merveilles, je préviens immédiatement l'équipe d'acousticiens au sol pour une vérification complète de la flotte après DISCO-LANDAGE"



Vaisseau DISCO-VERY:
"Merci du compliment ... séquenceur intersidéral prêt, demande d'autorisation de DISCO-LANDAGE..."


Tour de contrôle de DISCOLAND:
"Autorisation de DISO-LANDAGE accordée..."


Vaisseau DISCO-VERY:
"Tout le monde a son poste ..., 1, 2, et 1 2 3 4"


A cet instant précis, Les membranes de nos enceintes télescopiques propagèrent avec une puissance infinie les premières notes
de [GUITARE FUNKY], plusieurs facettes du bouclier sphériques dessinaient alors la porte magnétique ... Puis vinrent les coups
réguliers du [CHARLEY] discoïde illuminant par intermittence les balises ... Notre approche était bien engagée ... Je consultais d'un coup d'œil mon assistant "Huggy les bons tuyaux", il se tenait prêt à activer les [BASSES], l'œil brillant. En effet il savait pertinemment que sa compagne "Huguette les bonnes combines" l'attendait avec impatience et qu'elle devait se délecter de savoir qu'aujourd'hui son compagnon allait pour la première fois avoir l'honneur de balancer les [BASSES], opération réservée aux pilotes les plus expérimentés. En effet Huggy était mon plus fidèle homme d'équipage et ami, et aujourd'hui je le jugeais prêt pour cette opération si délicate.


Vaisseau DISCO-VERY:
"Allons y Huggy ..."


Huggy n'hésita pas une seconde, et il monta le SON, nous fûmes alors collés au sièges du cockpit, en effet l'activation des [BASSES] nous propulsa droit et à une vitesse fulgurante vers la porte magnétique. Je me tenais alors prêt à faire sonner le [TRIANGLE] à l'instant T. Cette note devait impérativement sonner au bon moment, car l'ouverture de la porte magnétique ne devait pas durer plus d'une seconde pour des raisons de sécurité, bref il s'agissait de la NOTE ULTIME !!!
Et elle fut encore magnifiquement bien placée et dosée.


Vaisseau DISCO-VERY:
"Tu vois Huggy, un jour c'est toi qui aura ce privilège...Mais tu dois encore travailler petit scarabée"



Nous étions enfin de retour sur DISCOLAND !!!

Je me rendais immédiatement à mon état major afin de réunir immédiatement le grand DISCO-NSEIL, il était urgent de statuer
sur la position que nous devions tenir suite à cette éprouvante mission.


Mr John Bob Rawool:

"Mes amis, l'heure est grave, je rentre d'une mission lointaine et les populations de notre univers sont en passe de perdre
tout bon sens.

Je ressens des tensions qui s'amplifient ... des envies de pouvoir resurgissent d'ici et là ... je crains que l'avenir ne
soit terne ... voir des plus sombres ...


J'ai rencontré tour à tour sepo et LORD REQUIEM ... Ils ont perdu de leur respectabilité ... Ils se prennent pour les rois,
je n'aime pas ça ... : Le SEPO se prend pour "mon empereur" ... on aura tout vu !!! ... Il le clame haut et fort, et en ce qui
concerne le LORD REQUIEM, il veut que je l'appelle "mon seigneur" ou "mon altesse" , il raconte aussi que je m'incline respectueusement
et se prend pour le "vénéré maitre" ... c'est fou !!! il n'est plus le même, il a changé, quelles sont lointaines les soirées sur la
planète TATIANA !!!

De plus, j'ai peur car la rumeur d'une nouvelle espèce, les hommes taupes, se propage aujourd'hui, ces créatures creusent sans cesses et possèdent des mines extraordinaires ... elle attisent donc les convoitises et réveillent les sentiments les plus fourbes de SEPO
et de LORD REQUIEM ...!!!

SEPO qualifie NERZH DUENN de sangsue et de fourbe et LORD REQUIEM monte le ton ...

Que faire mes amis, que faire ? Il est vrai que NERZH DUENN va beaucoup sous les débris mais c'est la seule qui est rester calme,
respectueuse et polie. De plus elle est en contact avec les hommes-taupes... Mais n'oublions pas non plus de nous méfier ... il faut
rester vigilants ...

Nous n'allons pas réagir à chaud, car nous avons toujours été plein de sagesse et prônons depuis des millénaires la paix et le
dialogue, notre musique a toujours adouci les mœurs ... Nous nous tiendrons pour l'instant à notre devise... "Be Free !!! Be Happy !!! Be Funky !!!"

SEPO et LORD REQUIEM sont persuadés que nous sommes à leur bottes, c'est un atout pour nous ... observons mes amis, observons ...
soyons sages et patients comme nous l'avons toujours été ...

L'heure est pour l'instant aux retrouvailles, que la fête commence, que l'on ouvre le DISCOLAND PARADISE, que les boules à facettes,
stroboscopes, lasers et autres néons s'allument et clignotent ... que les décibels soient libérés ...

Que l'on apporte ma guitare thermonucléaire et la basse à deutérium de mon ami Huggy les bons tuyaux.
Zebra 3 branchez votre clavier intersidéral ... et que l'on appelle nos amis Starky et Hutch, nous avons besoins de backs vocals ...

Que la fête commence, laissons nos esprits se reposer, les décisions seront prises à têtes reposées...!!!"


Les décibels furent libérés, la nuit fut longue et joyeuse dans l'empire DISCOLANDIEN,
il fallait bien ça pour libérer nos esprits et ainsi pouvoir être à même de prendre la meilleure des décisions.
C'était la une des forces principales de notre peuple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sepo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 54
Localisation : Sur la planète des hommes-taupes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de sepo....Univers 14 Copyright sepo 2007   Ven 27 Juil - 9:53

A suivre.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sepo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 54
Localisation : Sur la planète des hommes-taupes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de sepo....Univers 14 Copyright sepo 2007   Ven 27 Juil - 9:58

CHAPITRE HUITIEME
Pendant ce temps, aux abord du système Taupe aux Logis, le croiseur intersidéral de Requiem venait de sortir de l'hyperespace. L'ordinateur de bord enclencha le système d'interaction holographique et une magnifique créature apparut près de Requiem qui somnolait encore dans sa capsule cryogénique. L'hologramme n'était affublé pour seul vêtement que d'une longue paire de bottes en cuir et d'un long déshabillé noir qui mettaient à coups sûrs en valeur sa plastique superbe.

- Requiem, mon doux prince, il est l'heure de t'éveiller. Nous approchons du système Taupe aux Logis.

Requiem s'étira longuement. Cette longue sieste lui avait fait du bien et il se sentait en pleine forme. Il finit par ouvrir les yeux et contempla la sublime créature qui se penchait sur lui.

- Huuumm Jeena tu as toujours aussi bon goût je vois. C'est un véritable plaisir que de se réveiller en ta compagnie ^^

L'hologramme rougit légèrement et dégrafa délicatement son déshabillé pour mieux arborer sa silhouette délicate.

- Ca te plait ? C'est le nouveau string bijou de la collection "Clair de lune". Je savais que tu le trouverais à ton gout ^^
- Ah Jeena si tu n'étais pas uniquement un simple hologramme, il y a longtemps que je t'aurai choisi pour impératrice de mon royaume !
- Tu sais bien qu'aucune femme ne peut m'arriver à la cheville ! Pas même cette petite peste de princesse Tatiana ! Quand je pense que tu lui avais promis à elle aussi de devenir impératrice de ton royaume ! Je suis bien aise qu'elle ait repoussé tes avances !
- Ca suffit Jeena ! Quand cessera tu enfin d'être jalouse ! Tu sais bien qu'il ne s'est absolument rien passé avec la princesse Tatiana ! Inutile de ...

A ce moment précis le système d'alarme du croiseur se mit en marche et une puissante sirène retentit dans tout le bâtiment.

- Jeena !!!! Que se passe t'il ?
- Il semblerait que nous ayons été pris en chasse par deux destructeurs. Ils ont brouillé leur système radio. Impossible d'en savoir plus quant à leurs intentions mais visiblement elles ne sont pas amicales.
- Quoi !! Mais qui oserait s'en prendre à moi ? Ne me dis pas que c'est encore un sale tour de cette fichue Altesse !
- Non je ne pense pas, nous venons de recevoir un message de notre agresseur : "Bon voyage en enfer ! Signé l'alliance Keleb."

Un énorme vacarme retentit qui fit trembler tout le vaisseau et projeta Requiem directement dans le mur opposé. Une voix sortit de nulle part s'adressa alors à Requiem.

- REQUIEM ! REQUIEM !
- Voilà que je me mets à entendre des voix maintenant !
- REQUIEM tu dois absolument te rendre sur Taupe In Hamburg ! L'avenir en dépend !
- Mais qui etes vous ? Que me voulez vous ?
- Peu importe qui je suis. Saches simplement que je suis une instance immatérielle de Melchior. Tu dois impérativement te rendre sur Taupe In Hamburg ! Ne discute pas, fais ce que je te dis.
- Mais je ...

Le Lord tenta de répliquer mais la voix avait disparue. Son ordinateur de bord lui fit reprendre conscience.

- Requiem nous avons été touché par une salve de plasma ! Nos boucliers ont été endommagés à plus de 70 %. Nous ne tiendrons pas longtemps à ce rythme là !
- Jeena enclenche les réacteurs à impulsion à plein gaz et sème moi ces deux importuns immédiatement. Notre croiseur est bien plus rapide que leurs foutus vaisseaux, nous allons les semer dans la barrière d'astéroïdes qui bordent la planète Taupe In Hamburg.
- Mais enfin c'est de la folie Requiem ! Nous ne savons même pas si cette planète est hostile ou pas ! Nous risquons d'être directement désintégré par leurs lanceurs de plasma ! Et sais tu quelles sont les chances de survie dans un champ d'astéroïdes ? Elles sont inférieures à une sur dix mille ! La probabilité de collision avec un astéroïde est inévitable !
- Nous n'avons plus le choix Jeena, il faut semer nos attaquants ! Enclenche le mode de pilotage manuel, je me charge du reste !
- Requiem je ne peux pas te laisser...
- Jeena c'est un ordre ! Enclenche ce foutu pilote manuel !

Les réacteurs à impulsion du croiseur intergalactique déchainèrent toute leur puissance et entrèrent dans la barrière d'astéroïdes. Comme prévu, les deux destructeurs abandonnèrent leur poursuite. Mais ce qui attendait Requiem était loin d'être réjouissant ! A sa connaissance, aucun vaisseau ayant pénétré dans une ceinture d'astéroïdes n'avait jamais survécu. Requiem se rappela alors les conseils de son mentor le redoutable général Makelovenotwar. Malgré son nom évocateur, celui ci lui avait tout appris de l'art de la guerre. Pour ce qui était de l'amour, Requiem n'eut nullement besoin de conseillé.

- Souviens t'en bien Requiem : le croiseur est le meilleur vaisseau que tu puisses posséder. Il est à la fois assez puissant pour réduire à néant une armée de chasseurs lourds et assez rapide pour esquiver les salves des puissants destructeurs. Cependant, promets moi une chose : ne t'aventures jamais dans une ceinture d'astéroïdes ! Aussi bon pilote sois tu, tu n'en reviendrais jamais vivant !

- Désolé maître, je vais être obligé de rompre ma promesse ! Je n'ai d'autre choix que de tenter ma chance ! Je préfère défier l'impossible plutôt que de mourir atomisé par des Kelebards ! Que la force du dieu X-Man soit avec moi ! Je jure de lui prêter allégeance si je me sors vivant de ce traquenard !

Seuls les dieux furent témoins de la prouesse de Requiem à manœuvrer dans la ceinture d'astéroïdes. Pendant plus d'une heure, il frôla la mort à de moultes reprises quand soudain, la fin de la barrière fut proche. C'est à ce moment précis que le drame arriva. Un bloc d'astéroïdes se scinda en deux et percuta l'arrière du croiseur.

- Jeena ! Fais moi une estimation des dégâts du croiseur !
- Nous avons été sévèrement touché Requiem ! Nous avons perdu 3 de nos 4 réacteurs et nous subissons une fuite importante de deutérium par le flanc arrière gauche !
- Nous allons nous poser coûte que coûte sur cette fichue planète. Désactive le load balacing des réacteurs primaires sur le dernier qu'il nous reste et bascule le peu de deutérium qu'il nous reste sur les réacteurs à propulsion !
- Mais Requiem tu as perdu la tête ! Le croiseur ne résistera jamais à l'entrée dans l'atmosphère avec une telle fuite de deutérium, nous allons nous écraser !
- Une fois pour toute cesse de me rabâcher tes sermons et fais moi confiance Jeena !

Tant bien que mal, Requiem manœuvra le croiseur endommagé et pénétra dans l'atmosphère de la planète Taupe In Hamburg.

- Maintenant Jeena ! Inverse la poussée des réacteurs à propulsion et bascule toute l'énergie qu'il nous reste sur les boucliers externes. Nous allons atterrir dans cette forêt que nous apercevons juste en dessous de nous !

L'appareil s'écrasa au beau milieu de la forêt. Par chance, l'inversion des réacteurs à propulsion freina considérablement le vaisseau. Après une courte perte de connaissance Requiem s'éveilla. Il était au beau milieu de la jungle, indemne.

- Loué soit X-Man notre dieu tout puissant ! Je suis encore en vie ! Ces viles Kelebards paieront pour cet affront je le jure !

Requiem inspecta son vaisseau. 3 des réacteurs à propulsion hyperespace étaient complètement HS et les réservoirs de deutérium étaient complètement à sec. L'appareil était complètement hors d'usage...

- Il va me falloir trouver de l'aide, impossible de redécoller, je suis cloué au fin fond de cette forêt vierge !

La voix immatérielle s'adressa à nouveau à Requiem :
- REQUIEM, tu dois voyager toujours vers le nord. Traverse la forêt !
- Mais enfin qui êtes vous ? Qu'est ce que tout cela signifie ?

Mais c'était trop tard, une fois de plus, la voix avait disparue. Le lord se mit en chemin. L'atmosphère était lourde et chargée d'humidité. Il était complètement désorienté dans cette forêt et choisit de marcher toujours tout droit. Il était hors d'haleine et au bout de quelques heures de marche décida de s'octroyer un repos bien mérité au pied d'un chêne ancestral lorsque soudain il sentit une présence non loin de lui. Sans crier garde, trois créatures surgirent des fourrés et se jetèrent sur lui. Des goodnights ! Enfin en apparence seulement. Ceux ci semblaient bien plus menaçants et arboraient des griffes acerbes que Requiem ne leur connaissait pas.

- Mais que sont ces créatures ? Elles ressemblent en tout point à des goodnights mais ceux ci sont affublés de redoutables griffes et semblent bien plus menaçants que leur congénères !

Requiem avait eu raison de se méfier. Sans crier garde la première des créatures se rua sur lui et il n'évita les griffes acérées que de quelques centimètres. Sans réfléchir davantage il sortit son épée légendaire : Séphirote.

- Approchez maudits démons ! Approchez que je vous fume du bout de ma lame !

Sans plus de cérémonies, les trois créatures se jetèrent sur Requiem. Celui ci esquiva la première et la terrassa du bout de sa lame. Mais les goodnights s'avérèrent bien plus redoutables qu'à l'habitude. Les deux derniers encerclèrent le lord. Leurs griffes acérées leur permettaient de se déplacer bien plus rapidement que ce à quoi le lord était habitué. Le plus téméraire des deux se jetta sur le lord. Tout alla très vite. Pendant que Requiem esquivait l'attaque du premier, le second l'attaqua par derrière et le mit à terre.

- Je suis perdu s'écria le lord ! Diable que sont ces créatures !

Tout à coup un éclair surgit de derrière les fourrés. Puis un second. Lorsque Requiem se releva, les deux goodnights étaient à terre, terrassés et le ventre encore meurtri par un rayon laser.

Une voix qui n'était pas inconnue du lord se fit alors entendre.

- Ce cher Requiem ! Et bien on dirait que je vous ai sauvé la vie cher ami !

La silhouette jusqu'alors dissimulée dans les taillis fit enfin son apparition. Il s'agissait d'un vieil homme aux cheveux longs grisonnants et à la barbe fournie. Il portait à la main un pistolet laser. Un vieux modèle. Requiem n'en avait plus vu de tels depuis plusieurs années déjà. Requiem à cet instant précis fut complètement abasourdi. Ce vieil homme sorti de nulle part semblait le connaitre, il n'en revenait pas.

- Mais qui etes vous donc ? Qui que vous soyez, je vous dois la vie, je vous en suis infiniment reconnaissant !

Le vieil homme fut pris d'un énorme fou rire. Visiblement l'attitude déconfite de Requiem lui plaisait à merveille.

- Ahahahah ! Serait il possible que le lord Requiem en personne s'incline devant moi ! Excusez du peu cher lord mais la situation est trop burlesque pour que je ne m'en réjouisse ahahahah !
- Mais enfin qui êtes vous donc ?

Requiem n'en croyait pas ses yeux ! Il venait de comprendre. Sous les traits de ce viellard rabougris aux rides profondes et aux traits prononcés il venait de reconnaître une personne qui était loin de lui être inconnue.

- Je suis Sepo Le Grand, empereur de la galaxie 8 ! Bienvenue sur la planète Taupe In Hamburg cher lord Requiem !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sepo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 54
Localisation : Sur la planète des hommes-taupes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de sepo....Univers 14 Copyright sepo 2007   Ven 27 Juil - 10:01

CHAPITRE NEUVIEME
Lorsqu’il sortit de l’hyper-espace aux abords du système planétaire des hommes-taupes, Sepo eut le sentiment confus que quelque chose n’allait pas.

Il interrogea son ordinateur central qui ne lui signala rien de particulier…Sur les caméras de surveillance des soutes, il vit que les goodnight qu’il se proposait d’offrir en guise de bimbeloterie au roi des hommes-taupes - ou ce qui en tenait lieu – étaient agités, mais rien de particulièrement anormal…

Que se passe-t’il ?…Ce calme est étrange…Il devrait y avoir des débris dans les parages, restes de combats entre Nerzh la Fourbe et l’armée unie de Requiem et Jipouille…

- Commandant Walton ! Avez-vous rempli vos vaisseaux ?

Sur l’écran de contrôle, le visage du commandant de sa flotte de recyleurs était flou, parasité, et Sepo n’entendait que de la friture, mais pouvait deviner aux mimiques du commandant Walton que sa réponse était négative.

Etrange…Toutes les simulations indiquaient que je devrais remplir tous mes recycleurs…Où sont les débris ?

Il décida de passer une hyper-comm à Galen son savant en chef et ami, resté sur Anayyel pour qu’il vérifie de nouveau ses calculs malgré le coût prohibitif en deutérium d’une telle communication.

La communication fut établie, et Sepo vit apparaître le visage fatigué et parcheminé de son vieil ami. .

- Galen, vieille mitre, comment vas-tu ?

- Bien seigneur, mais ça n’est pas le plus important…

Sepo trouvait que Galen avait l’air soucieux.

- Galen, mon ami, que se passe-t’il ? Je suis arrivé dans le système des hommes-taupes, il n’y a aucune trace des flottes de la Fourbe, ni de Requiem ou Jipouille, et encore moins de débris…En outre, je n’ai aucune communication radio avec les planètes des hommes-taupes…On dirait que ce système est abandonné…Es-tu sûr de tes calculs ?

Si Galen s’est trompé dans ses calculs, comme j’ai seulement affrété mes recycleurs au lieu d’une véritable flotte de guerre, je vais me faire tailler en pièces ! Et Galen le sera également à mon retour…Peut-être qu’il est temps de toutes façons de mettre ce vieux birbe à un repos…définitif !

Sepo sourit à l’idée que le spectacle de la torture et de la mise à mort de ce vieux tromblon pourrait lui amener un peu de joie à son retour…

Après tout, il m’aura fait dépenser des millions de tonnes de deutérium pour faire venir mes recycleurs jusqu’ici…Je vais peut-être aussi châtier sa famille, et me faire rembourser en nature…Je ne sais pas comment il fait avec ce physique, mais ce vieux laideron a trouvé moyen d’engendrer quelques unes des plus belles filles de l’empire. Elles ne dépareraient pas mon cheptel !

Malgré la situation quelque peu étrange et dangereuse, Sepo se surprenait à penser à la bagatelle, signe que son moral allait de mieux en mieux.

- Seigneur, je suis sûr de mes calculs, mais après votre départ, Melchior a sollicité un entretien avec moi… Comme il avait l’air soucieux, je l’ai reçu… Il n’a pas pu me dire clairement ce qui le préoccupait, vous connaissez Melchior Seigneur, mais il m’a tancé pour que je vous prévienne dès que possible, afin que vous fassiez demi-tour. Ses pouvoirs paranormaux lui laissaient entrevoir la possibilité que vous alliez certainement au devant d’ennuis certains. Il m’a été impossible de vous contacter, aucune communication ne passait. J’ai donc pris l’initiative de vous envoyer Melchior à bord d’un petit transporteur afin qu’il arrive avant vous et vos recycleurs, afin qu’il puisse vous aider si malheur vous arrivait…

- Galen ! La situation est-elle aussi grave que cela ?

Les visions de Melchior ne sont pas toujours claires, c’est le moins que l’on puisse dire…Mais s’il a convaincu Galen de le laisser embarquer pour me rejoindre, c’est qu’il avait une raison sérieuse !

Sepo commençait à être inquiet.


- Oui, seigneur, tout porte à le croire, et…

- Alerte ! Alerte ! Alerte ! Une sonde ennemie est détectée dans le système ! Elle rentre à présent vers sa planète d’origine !

- Galen mon ami, je te laisse ! Mon calculateur central vient de me prévenir d’événements graves, et nous nous mettons le vaisseau en état d’alerte !

Sepo coupa brutalement la communication et s’adressa à son chef radiocomm :

- Identification ! Immédiatement !

Le goodnight à la station radio tremblait de peur, mais re-programma ses radars plus finement à l’aide de son interface bio-positronique branchée directement dans son bulbe rachidien supérieur. Cela lui évitait de se servir de ses moignons sans doigts.

- Seigneur, il s’agit d’une sonde de Darcynn le Keleb…

- Mais que fait-il ici celui-là ? Sepo était hors de lui et hurlait dans le central. Il attrapa le premier goodnight qui passa à sa portée et lui cassa les trois colonnes vertébrales d’une seule main.

Il faut que je me calme ! Que fait ce chien galeux de Keleb ici ?

Sepo respira profondément pour se calmer, et appuya sur la commande d’ouverture du broyeur à ordures pour y pousser du pied le cadavre désarticulé et déjà en décomposition du goodnight. Les autres présents n’en menaient pas large. Lorsque l’empereur se mettait dans cette état de fureur, il valait mieux faire profil bas, car les goodnight payaient au prix fort les accès de colère de leur maître…L’infidélité, la trahison de leurs ancêtres envers les humains il y avait maintenant des millénaires les avaient condamnés pour 350 000 générations à servir et subir sans broncher. C’était comme cela, ils s’y résignaient, c’était dans leur nature.

Nous commençons la descente dans l’atmosphère, si je décide tout de suite de faire demi-tour, il y a encore 10 minutes de programmation des calculateurs… Mais…

Une énorme déflagration retentit, et le vaisseau prit tout de suite du gîte bâbord…La lumière s’éteignit, et passa sur les auxiliaires…

- Seigneur !! Nous avons été touchés par un tir de laser lourd !!

- Estimation des dégâts ! Evaluation des chances de survie et de fuite !

Le calculateur bio-optique sifflait, signe d’une fuite de liquide de refroidissement des processeurs…Il ne tarderait pas à lâcher.

- Intégrité de la coque : 5%, intégrité des systèmes de survie 2%, intégrité des systèmes de contrôles 8%, survie dans le vaisseau en cas de succès des réparations 1%, estimation des chances de fuite 0%. Nous tombons…Je recommande que l’équipage biologique…gagne les…niches sécurisées…estimation des pertes …biologiques 88,3 %….

Sepo se précipita difficilement vers sa niche personnelle. Le vaisseau tanguait et roulait sur lui-même maintenant…Ce qui le rassurait, c’est qu’il vit sa flotte de recycleurs repartir vers sa planète d’origine. Le commandant Walton préviendrait ses fils qu’il était tombé dans une embuscade. Il se sangla solidement, et le robot autonome de la niche le perfusa pour lui injecter les drogues qui lui permettraient de subir sans trop de dommages le choc de l’impact des restes du vaisseau sur la planète.

Avant de sombrer dans l’inconscience, il eut le temps de voir que la plupart des goodnight de son équipage étaient perdus, car il n’y avait pas suffisamment de niches pour tout le monde. Ils tournaient en rond dans le central, désorientés…La moitié de ceux de la soute, pour qui il n’y avait évidemment pas de niches de survie étaient déjà morts…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sepo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 54
Localisation : Sur la planète des hommes-taupes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de sepo....Univers 14 Copyright sepo 2007   Ven 27 Juil - 10:03

CHAPITRE DIX

Je rentrais d'un Week End Sur la planète "PAQUES AUX RABANES", une jolie petite planète ou l'on peut admirer à perte de vu des champs de verdure et des cascades toutes plus mélodieuses les unes que les autre …
C'est à l'ombre d'un immense chocolatier à facettes que l’on peut déguster des chocolats de toutes sortes un délice pour les papilles ….
en effet le chocolatier à facettes n’est PAQUEBOT il est aussi délicieux…

Lorsque je m'absentais plusieurs jours, à mon retours je me rendais au Bar DIX KOPEKS pour le plaisir d' écouter du Disco remixé par le talentueux JBR et récupérer quelques informations utiles auprès de certains pochetrons prétentieux tel que REQUIEM.
Sans le savoir il m'avait plus d'une fois donné des informations essentielles qui m'avaient permis d'éviter bien des pièges et de gagner bon nombres de batailles..
il était très facile de faire parler Requiem après quelques verres de Tequila Sanguines...
l'avantage de ce bar excentrique est que tout le monde doit etre déguisé pour pouvoir y entrer!! C’est ainsi que depuis des mois, attifée d'un costume à paillettes d'une perruque afro et de boucles d’oreilles à facettes j'étais devenue la camarade de bar de Requiem bien incapable de déceler la supercherie.
Je m'amusais beaucoup à jouer les Mata-hari (la fille du soleil) que je revisitais façon Nerzh_duenn (la fille de l'obscurité).... je connaissais maintenant des tas de choses intéressantes sur Requiem.

C'est ainsi qu’après 136 tequilas sanguines Requiem termina de me raconter sa future exploration aux abords de la planète TAUPES AUX LOGIS une aventure qui s’annonçait pleine de rebondissement !!!
Je décidais moi aussi de me rendre sur les lieux à bord de mon fidèle vaisseau le Solitaire aussi pur transparent et solide qu'un diamant!!!

Dès le lendemain j'arrivais donc près de la planète TAUPES AUX LOGIS en mode furtif en pleins milieux d'une attaque entre Les Kelebs et Requiem. Il était seule face à une meute de kelebards et bien qu'il se soit bien défendu jusqu'au bout, son croiseur s'écrasa sur la planète TAUPE IN HAMBURG...
Je me posais donc moi aussi sur cette planète et m'enfonçais dans son étrange foret. Les arbres qui étaient d'une hauteur impressionnante filtraient la lumière il faisait très sombre et il émanait d'elle une atmosphère envoûtante et mystérieuse. Puis les arbres s'écartèrent et devant moi s'étendit une grande montagne rouge qui dominait le foret. Le soleil avait déjà disparu derrière la crète et l'ombre qui tombait sur le sol humide recouvert d'un tapis de bruyères lui donnait un air lugubre et enchanteur.

Fleepo premier m'avait déjà parlé de ce lieu mythique qui renfermait de terribles secrets...
Je m'avançais donc jusqu'à l'entrée d'une grotte quand soudain j'entendis des voix à proximité...nan ...plutôt ...un genre... d’aboiements, je me cachais aux alentours

C'était Darcynn et les Kelebards, ils étaient à la recherche de Requiem et visiblement tournaient en rond dans cette foret depuis des heures...
Il fallait que je l'élimine lui et ses Kelebards il était encore plus dangereux que Requiem car c’était un animal "Darcynn the dog" il pillait et tuait pour son seul plaisir…
Connaissant un peu l’animal pour avoir étudié ce peuple de Kelebards, je me muni de ma Flash-ball et surgis devant lui :

Darcynn !!! Vas chercher !!!!

toute la meute se rua dans la foret à la recherche des baballes en caoutchouc !!! et avec un peu de chance ils parviendraient à se perdre définitivement dans cette jungle.

ahahah!!! tjrs fidèle à eux même ces Kelebards!!!

Je pénétrais à l’intérieur de la grotte et à ma surprise je découvris cette vieille branche de SEPO, il n’était donc pas mort dévorés par des animaux sauvages ce sale rat !!!

Il racontait ses mésaventures à Requiem il avait réussit a survivre dans ce milieu hostile garce à Melchior ou plutôt à une instance immatérielle de Melchior !!!
Il le guidait depuis des mois afin qu’il survive jusqu’à ce que Requiem vienne à son secours. Malheureusement pour lui Requiem avait bousillé son croiseur ils étaient faits comme des rats…et oui REQUIEM n’était qu’ un pion dans cette histoire…

Je décidais de passer à l’action !


Suivez moi je vais vous sortir de là !!!

Sepo
Altesse Nerzh_Duenn !!! mais ....que faites-vous ici ?


J’allais rendre visite à mon ami Fleepo premier lorsque qu'une horde de Kelebards menée par Dracynn tenta de s'attaquer à moi...je suis venu ici me réfugier mais ils m'ont suivi, à moins que ce ne soit vous Requiem …j’ai réussi à semer darcynn pour un long moment …si vous voulez quitter cette planète c’est le moment !!!

C’est ainsi que moi L’altesse NerzhDuenn capturai les misérables Requiem et Sepo…
et les menais droit à DISCOLAND dans le secret le plus total ...
Ils étaient donc invités de force sur DISCOLAND afin d'etre jugé en secret pour avoir fait preuve de machiavélisme, roublardise et "FOLisme" à l'égard de leurs confédérés..

Avant d'atteindre DISCOLAND Nerzh_Duenn envoya une hyper-comm à John Bob Rawool pour lui faire part de la nouvelle ...il fut enchanté de l'apprendre !!!

Une heure plus tard tout le monde débarquait enfin sur DISCOLAND

Ravis de te revoir JBR nos deux paquets dorment encore d'un sommeil de plomb ils ont avalé un de mes elixirs d'hydromel de la mort qui tue !!! dans 2 jours nous pourrons décider de leur sort...

Je suis impressionné par tant d'éfficacité Altesse parole de JBR !!! En effet nous les jugerons plus tard car avant comme à l'accoutumée Les décibels vont etre libérées, la nuit va etre longue et joyeuse dans l'empire DISCOLANDIEN,
il faut bien çela pour libérer nos esprits et ainsi pouvoir être à même de prendre la meilleure des décisions.

Be Free !!! Be Happy !!! Be Funky !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sepo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 54
Localisation : Sur la planète des hommes-taupes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de sepo....Univers 14 Copyright sepo 2007   Ven 27 Juil - 10:14

CHAPITRE ONZE
Il fallait absolument qu’il répare ce recycleur d’eau. Les réserves d’eau diminuaient dangereusement, et la saison des pluies était encore loin sur Taupe-in-Hambourg…

S’il ne pleut pas un peu ces jours-ci, il va falloir que nous nous rationnions sérieusement en attendant la saison des pluies…Mes goodnight génétiquement modifiés peuvent supporter le manque d’eau assez longtemps mais pas indéfiniment !

- Maître, regardez, je crois qu’en remplaçant le filtre ultra-sonique supérieur, nous pourrions rétablir le fonctionnement normal…

- Mais oui, absolument Toruun, tu as raison !! Comment ai-je fait pour ne pas voir cela ? ! Mettons-nous au travail tout de suite !

Décidément ces nouveaux goodnight me surprennent tous les jours ! Toruun a réussi à trouver la panne de ce recycleur d’eau en quelques minutes alors que je m’escrime dessus depuis plusieurs jours ! Tu vieillis mon pauvre Sepo ! La relève est là, on dirait !

Sepo sourit en lui-même…Il se souvenait d’une époque où il aurait trouvé la panne en quelques secondes, et où il aurait puni l’impertinence de ce goodnight en lui arrachant quelques membres d’une seule main…

- Bonjour Seigneur, je vous présente Istryy…

- Melchior, mon ami, quel plaisir de te revoir ! Qui est-ce ?

- Seigneur, l’avenir m’est apparu : Il fallait que je donne à l’empire et à mon maître les moyens de rétablir la paix dans l’univers. Mes visions m’ont dicté de manipuler les gènes des goodnight survivants de votre naufrage, et après maintes expériences parfois ratées, je suis arrivé au résultat que vous avez devant les yeux. Un nouveau goodnight, plus intelligent, plus habile, tout dévoué à votre cause. Votre dynastie est en danger Seigneur, vous pourrez faire confiance à Istryy et ses semblables pour vous aider dans votre œuvre. Mais cela sera long Seigneur, vous devrez laisser le matériel génétique des goodnight s’équilibrer et se calmer, et que la sélection naturelle fasse son œuvre : Pour cela, vous devrez les laisser se reproduire, apprendre, évoluer encore, avant de pouvoir les lever dans une armée de reconquête. Pendant tout ce temps, ils doivent rester ici avec un mentor.

- Melchior, tu es leur mentor, tu m’aideras dans cette tâche, n’est-ce pas ?

- Non, Seigneur, vous êtes le mentor dont ils ont besoin. Le moment venu, vous saurez qu’il faut mettre en œuvre la reconquête. Pour ma part, je dois partir. Mon travail n’est pas terminé. Je vais reprendre mon vaisseau et quitter cette planète, pour poursuivre mon destin.

- Mais Melchior, tu ne peux partir ! Nous avons besoin, les goodnight et moi, de ton immense savoir, de tes conseils, de tes pouvoirs !

- C’est pour cela Seigneur, que j’ai laissé dans la forêt une stèle contenant une instance immatérielle de moi-même. A chaque fois que cela vous sera nécessaire, vous pourrez requérir son aide, en lui posant des questions. Elle vous révèlera progressivement les tâches qui vous restent à accomplir pour arriver à vos fins. Mais attention, seul vous ou vos descendants aurez accès à l’intégralité des réponses. Les dispositifs de sécurité que j’ai implantés sont inviolables et…parfois mortels pour le contrevenant. Je pars, Seigneur…ce fut un honneur de vous servir, bonne chance, et qu’X-Man soit avec vous.

Sepo s’aperçut qu’il avait laissé dériver son esprit bien loin des préoccupations matérielles du moment…Toruun avait fini seul la réparation du filtre avec efficacité et précision.

Quelle différence entre la génération de Toruun et les goodnight que le reste de l’univers connaît ! Quelle précision, quelle habileté dans les mains, par rapport aux moignons informes de ses ancêtres…Si on peut parler d’ancêtres ! Les goodnight ont tellement été modifiés qu’ils n’ont presque plus rien à voir avec la race originelle ! Nous pourrons bientôt passer à l’étape suivante de la prédiction de Melchior !

- Maître ! Entendez-vous ?

- Toruun, tu sais bien que je n’ai pas l’ouïe aussi fine que toi ! Que se passe-t’il ?

- La forêt hurle ! Les badnight sont en chasse ! Ils ont repéré une proie ! Humanoïde me semble-t’il, d’après leurs cris !

- Toruun, appelle quelques-uns uns de tes frères, et allons voir ! Viens avec moi, partons devant, dis-leur de nous rejoindre sur place ! Nous ne pouvons laisser un humanoïde aux griffes des badnight !

Sepo se faufila dans la forêt dense à la suite de Toruun. L’un et l’autre en connaissaient les moindres recoins, les pièges et les raccourcis.

Qui que soit cet humanoïde, nous devons le sauver…Mourir dans les griffes des badnight est atroce ! Il faudra que je pense un jour à réparer les erreurs des manipulations génétiques de Melchior…Mais ces pauvres hères me vouent un tel culte, et ne me feraient mal sous aucun prétexte, alors pourquoi les tuer ?…

Plus il vieillissait, plus Sepo ressentait des sentiments qu’il n’avait jamais connus quand il était empereur…la compassion, l’empathie, la pitié.

C’est peut-être la sagesse qui vient !

Il sourit à cette idée…Sa philosophie de vie actuelle n’était plus et ne serait jamais plus compatible avec la gestion d’un empire !

Il est en train de perdre des forces, il ne tiendra plus longtemps faces à ces êtres sauvages...

Puis il écarta délicatement les branches et découvrit à sa grande stupéfaction qu'il s'agissait de Requiem !!

Que fait-il ici ?...

Une telle occasion ne se présenterai pas de sitôt de se débarrasser de Requiem…Mais d’un autre côté, s’il le laissait se faire déchiqueter par les badnights, il ne saurait jamais pourquoi il était là…


Sepo réfléchit. Toruun et ses frères n’attendaient qu’un geste de Sepo pour voler au secours de Requiem, et nul doute que la supériorité des nouveaux goodnight triompherait.

Il y a quelques années, j’aurais laissé Requiem sous les crocs des badnight…Cela m’aurait débarrassé de cet ambitieux prétendant au trône, fat et coléreux…Que dois-je faire ? Si je le laisse mourir, j’irai contre mes convictions et ma philosophie…Si je le sauve, je mets peut-être l’empire et mes fils dans l’embarras…

Requiem avait posé un genou à terre, et n’avait plus qu’un bras valide, et moulinait l’air de son épée pour maintenant tenter d’éloigner les badnight. La fin était proche…
Sepo prit sa décision, il leva le bras. Ses goodnights se précipitèrent. Le combat était terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sepo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 54
Localisation : Sur la planète des hommes-taupes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de sepo....Univers 14 Copyright sepo 2007   Ven 27 Juil - 10:16

CHAPITRE DOUZE

Agenouillé devant la stèle de l’instance immatérielle de Melchior, Sepo attendait en silence que celle-ci se réactive et soit prête à répondre à ses questions. Il écoutait les bruits de la forêt, les bruissements des arbres, les cris des animaux…Malgré son ouïe déclinante, il pouvait encore presque toujours reconnaître un animal rôdant aux alentours, un oiseau préparant sa parade amoureuse, un arbre se préparant à lâcher son pollen dans le printemps de la forêt tropicale de Taupe-in-Hamburg.

X-man, mon Dieu, fasse que les prédictions de Melchior soient les meilleures pour l’empire. Que des temps nouveaux arrivent…Que ta volonté soit faite, ô X-Man…

Il se surprit à avoir une pensée réflexe. Des années auparavant il aurait sacrifié un goodnight en offrande à son Dieu…

Il sourit.

Ce temps-là est révolu… Je ne pourrais plus sacrifier un goodnight ou tout autre être vivant au culte de mon Dieu. La prière suffit, j’aurais au moins appris cela !*
- Sepo, mon maître, tu es venu à ce rendez-vous.

- Oui, Melchior, mon vieil ami… Je n’aurais manqué cet instant pour rien au monde…Aujourd’hui est arrivé le temps où tu me montreras la voie pour le bien de l’empire… Sois concis et précis, je t’en prie…

Sepo savait que Melchior et ses instances se perdaient parfois dans des digressions obscures et qu’il fallait les recadrer…

- Mon maître, en effet le temps est venu pour moi de te révéler ce que mon corps de chair et de sang avait vu dans l’avenir il y a bien des années. Nous avons sondé l’avenir régulièrement depuis, et la voie à suivre est toujours la même. L’univers a changé, des guerres ont eu lieu, des empires se sont faits ou se sont écroulés, bien des être sont morts et sont nés, mais toujours nous avons vu la même voie à suivre, puissante et solide.

Pourvu qu’il ne me révèle pas que l’empire doit revenir à la branche familiale de Requiem l’ingrat ! Je lui ai pourtant sauvé la vie à deux reprises, il y a plusieurs années, en le tirant des griffes des badnight après son naufrage, et en le sauvant de la capture par Nerzh la Fourbe ensuite !

Il se souvenait comment bien des années auparavant, il était arrivé juste à temps avec ses goodnight pour sauver Requiem aux prises avec des badnight dégénérés. Il l’avait soigné, puis Toruun son goodnight qui lui faisait office d’aide de camp l’avait averti que Nerzh la Fourbe avait débarqué et était sur leurs traces, trop heureuse semblait-il de faire une pierre deux coups en capturant ses deux plus farouches ennemis. Lorsqu’elle s’était mise en chasse, le bruit et les traces qu’elle faisait en parcourant la forêt avec sa meute à leur recherche laissaient différents indices imperceptibles à tout autre que Sepo ou ses goodnight génétiquement modifiés. Il n’avait aucun mal à lire ces renseignements qui l’informaient très précisément sur sa position et sa progression.

Quelle n’a du être la surprise de La Fourbe quand, au cours de son voyage retour, quelques membres de son équipage ont disparu mystérieusement…Les badnight ont un tel appétit…Et même avec un aspect humain leur instinct reste intact ! Ce sont avant tout des prédateurs de viande fraîche !

Cela n’avait guère plus d’importance aujourd’hui, cette époque était loin… Ces deux pauvres badnight avaient du finir dans les geôles de La Fourbe, voire dans ses arènes, dévorés par un fauve que Nerzh avait du ramener d’une de ses expéditions et qu’elle affectionnait….

- Melchior mon ami, réveille-toi, je suis de nouveau à ton écoute !

Il était maintenant temps d’avoir la révélation. La stèle cliqueta, et se remit en mode normal.

- Sepo, mon maître, voici ce que l’avenir m’a révélé, et ce que tu devras faire pour sauver ton empire. Pendant ces longues années, tu es resté en exil sur cette planète où tu as fait des découvertes essentielles sur la génétique et la façon de modifier le patrimoine des êtres vivants. Tes goodnight sont la preuve vivante de ta réussite en ce domaine. Sache qu’il y a bien peu aujourd’hui de généticiens dans l’univers tout entier qui pourraient appréhender tes travaux. Nous pensons que tu maîtrise suffisamment la science maintenant pour passer à l’étape cruciale du plan général.

Sepo était impatient d’entendre la suite, mais ne voulait pas interrompre l’instance de Melchior…

- Sepo, tu as mêlé bien des fois tes gènes à des badnight pour des buts belliqueux. Aujourd’hui, tu vas mêler tes gènes à un nouveau goodnight pour un but grandiose, et cet être hybride, supérieur à la somme de tes gênes et des siens prendra les rênes de l’empire.

Sepo était abasourdi. Il s’attendait à tout, sauf à cela !

- Melchior, mon ami, ça n’est pas possible ! Je ne peux laisser le pouvoir à un goodnight, ces êtres frustres, inintelligents !

- Sepo mon ami, vois-tu, il ne faut pas raisonner comme tu raisonnais jadis. Tu vois comment cela à conduit en quelques siècles ton empire à une mort certaine. Il faut du sang neuf dans ta dynastie. Les goodnight que tu as modifié au cours de toutes ces années n’ont pas grand-chose à voir avec ceux qui galopaient sur leurs planètes d’origines et que tu capturais au filet !! Ils sont aujourd’hui forts, intelligents, leurs sens beaucoup plus développés que ceux d’un humain, et tu verras que bien d’autres sens encore sommeillent en eux…Et puis, tu ne laisses pas le pouvoir à un goodnight, mais à un de tes descendants… Un peu différent ! Il n’y a pas d’autre solution, Sepo. Tu dois le faire, nous avons vu la splendeur et la grandeur retrouvée de ton empire si tu suis cette voie… Si tu ne le fais pas, sache que d’ores et déjà les chiens se disputent les miettes de ton empire, et que ton fils, Oozer ne peut rien faire contre des Kelebs, des Jipouille, des Requiem et consorts.

Sepo, la décision est de ton ressort, je ne suis que ton conseiller. Fais ce qui te semble le plus sage, mais écoute ta raison et ton cœur.

A bientôt, mon maître et ami.

La stèle s’éteignit et se mit en mode recharge d’énergie.

Laisser mon empire à un goodnight, même modifié ! Jamais je n’aurais cru cela envisageable ! Les restes de mes ancêtres doivent se retourner dans leurs tombes, où qu’ils soient !

Le goodnight le regardait également avec un mélange de respect, d’amitié, mais aussi d’autre chose, indéfinissable, étrange…Sepo se rendit compte du changement dans le regard du goodnight.

L’instance de Melchior a mentionné des pouvoirs en sommeil chez ces goodnight…Se pourrait-il que Tula ait entendu nos propos ? Non, ça n’est pas possible, j’avais branché le brouilleur !

Les yeux globuleux du goodnight irisaient face à la lumière rasante des deux soleils couchants de Taupe-in-Hamburg.

Ou bien…ou bien Tula a-t’il perçu d’une autre manière que par l’ouie notre discussion ? A-t’il déjà développé des sens autres ? Sait-il déjà qu’un de ses semblables va avoir un rôle dans l’avenir de l’empire ?

Le goodnight modifié restait muet en cheminant à côté de son maître. Il était impossible pour Sepo de savoir ce qu’il pensait, son visage laissait paraître peu d’émotions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sepo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 54
Localisation : Sur la planète des hommes-taupes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de sepo....Univers 14 Copyright sepo 2007   Ven 27 Juil - 10:24

CHAPITRE TREIZE L’histoire d’Atso...


Dans quelques minutes, la flotte de Darcynn le Keleb réapparaitraît. Atso l’attendait à la sortie de l’hyper-espace avec sa flotte de vaisseaux destructeurs…. Tout était prêt. Il allait en finir de cette expédition punitive contre celui qui avait trahi son...père, Sepo l’ancien.

Mon…p..père n’aurait pas approuvé cette haine totale…Il aurait pardonné le Keleb. Mais je ne suis pas Sepo

Le sourire d’Atso se transforma en rictus.

Je ne suis pas Sepo, et pourtant….

Atso n’avait pas vu Sepo depuis des années. Dès qu’il avait pu, il avait quitté la planète des hommes-taupes. Sepo était resté. Atso avait tout fait pour l’emmener avec lui, mais le vieil homme avait préféré ne pas réapparaître dans l’empire pour se consacrer à ses goodnight génétiquements modifiés et aux hommes-taupes qui le vénéraient comme un Dieu. Il se vouait entièrement à ses recherches scientifiques, et parlait de faire évoluer artificiellement les hommes-taupes pour les faire accéder à la conquête spatiale.

Pauvre vieux fou !
Atso visualisait Sepo avec une certaine tendresse.
Et pauvres hommes-taupes ! Dans quelques générations, ne seront plus tout à fait des hommes-taupes s’il réussit son projet

Matsalu son second, un badnight, s’ingéra dans son module neuronal de communication.

Maître, la flotte de Darcynn vient de réapparaître dans l’espace normal. Nos vaisseaux de bataille et nos destructeurs n’attendent plus que vos ordres.

Atso prit quelques instants pour sonder l’espace de ses palpes cérébraux ; rapidement il trouva la longueur d’onde de Darcynn, et se délecta de la panique et du désespoir de ce dernier. La certitude de mourir dans quelques instants déversait des flots de terreur dans son cerveau, ce qu’Atso pouvait perrcevoir, et s’en régaler. Il savoura ce moment délicieux. Puis il donna l’ordre d’attaque.

Qu’est la perte de quelques milliers de badnight dégénérés en échange de la disparition du traître à mon père ?

Atso et Matsalu échangèrent un regard de connivence. Le visage de Matsalu respirait la cruauté et la joie du meurtre. Atso savait que son visage montrait les mêmes sentiments.

Se pourrait-il que je ne sois pas si différent d’un badnight modifié ?

Cette pensée perturbait son esprit, et ses nano-calculateurs internes commencèrent à calculer les probabilités de cette hypothèse.

Inutile de se torturer l’esprit avec ses considérations…partons d’ici, je laisse les habitants de ce système récupérer les débris de la bataille…Matsalu ! Lance nous dans la porte de saut, et partons.

Oui, maître. Saut dans 22 secondes.

La dernière chose que vit Atso ce fut un éclair.Les portes de saut sont une technologie très ancienne et très sûre. Cependant, mêmes s’ils sont rarissimes, les incidents arrivent. D’une manière simplifiée, les portes replient l’espace et alignent deux trous de ver placés sur ces plis pendant le temps du transfert de la flotte. La précision de l’alignement est de l’ordre du centimètre pour un trou d’un diamètre d’environ 1000 kilomètres terriens. Le moindre décalage d’alignement provoque un « flou » dans le trou, et tous les objets qui sont en transit à ce moment là se retrouvent en partie au point de départ et en partie au point d’arrivée. Les physiciens ne sont pas tous d’accord sur l’explication de ce phénomène, et le vulgarisent par une image : « Comme les bords des trous ne sont pas alignés, la forme de chaque trou vu d’un côté n’est pas circulaire, une partie du bord d’un trou « recouvre » l’autre trou. C’est un peu comme si on perçait un morceau d’acier, et qu’on passait le doigt dedans sans l’avoir préalablement limé : on se coupe. »

La disparition dans le néant des objets qui ont le malheur de se trouver là pendant le dysfonctionnement est virtuellement instantanée. Certains pensent qu’en fait cela revient à passer à travers un trou noir…

C’est comme cela qu’Atso le fils/clone se sepo, génétiquement mélangé à un goodnight, disparût de l’univers ainsi que sa flotte, et l’ensemble des goodnight et badnight de la première génération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sepo
Bavard
avatar

Nombre de messages : 54
Age : 54
Localisation : Sur la planète des hommes-taupes
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de sepo....Univers 14 Copyright sepo 2007   Ven 27 Juil - 10:25

A suivre......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tueur
Nouveau


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: L'histoire de sepo....Univers 14 Copyright sepo 2007   Sam 28 Juil - 22:00

cet bien j aime bien on sez crois dans un film a suivrE....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire de sepo....Univers 14 Copyright sepo 2007   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire de sepo....Univers 14 Copyright sepo 2007
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Histoire] Comprendre l'univers qui entoure les nains
» [Univers] La partie de l'histoire BIONICLE que vous détestez le plus
» Histoire d'addos
» [Univers] BIONICLE : L'histoire est-elle importante pour vous ?
» La fausse histoire d'un vrai menteur.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.::. Le forum officiel de l'alliance Les Seigneurs Sith ( A la mémoire de Cosmo) .::. :: Divers :: RolePlay-
Sauter vers: